TUTO – Exchange 2016 : Installation et Configuration (Partie 1)

Introduction

Exchange est le service de messagerie électronique développé par Microsoft. Il permet également la gestion d’agenda, de contacts, de tâches, etc…

C’est une solution implantée au sein de beaucoup d’entreprises de nos jours, et nous verrons donc à travers 2 articles comment effectuer son installation et sa configuration.

En effet, l’installation de Microsoft Exchange 2016 étant relativement longue, j’ai divisé cela en 2 parties (Installation puis Configuration) :

Sachez également qu’ici je vais procéder à l’installation de 2 serveurs Exchange 2016 (pour assurer une haute disponibilité par la suite; choses que nous aborderons dans des articles futurs). Néanmoins si vous n’en installez qu’un seul, cela n’a pas d’impact sur l’installation qui reste identique (je l’expliquerai en fin d’article).

Dans mon environnement, je dispose de 4 serveurs Windows 2012 R2 (2 AD-DNS et 2 Exchange).

Hostname Adresse IP Masque
AD-01 10.32.64.100 255.255.248.0 (/21)
AD-02 10.32.64.110 255.255.248.0 (/21)
EXC-01 10.32.64.120 255.255.248.0 (/21)
EXC-02 10.32.64.130 255.255.248.0 (/21)

Mon domaine est : AIDE-SYS.LOCAL

Je considère bien sûr que vous avez déjà déployer vos ou votre contrôleur de domaine.


Prérequis

Avant de procéder à l’installation de Exchange 2016, vous devez vous assurer d’avoir rempli les conditions ci-après sur vos serveurs AD et Exchange.

Active Directory

  • S’assurer d’avoir une configuration IP statique et valide
  • Les serveurs doivent être mis à jour
  • Installer .NET Framework 4.6.2
  • Installer le « pack d’administration des outils à distance » en PowerShell :

Exchange

  • S’assurer d’avoir une configuration IP statique et valide (indiquez bien vos AD en serveurs DNS s’ils occupent ce rôle)
  • Les serveurs doivent être mis à jour
  • Les serveurs doivent être joint au domaine (ici AIDE-SYS.LOCAL)
  • Ne pas mettre en dessous de 8Go de RAM sur chaque serveur

Puis dans l’odre :

  • Installer les composants Windows requis en PowerShell :

Ce qui donne :

Comme vous l’indique la console, pensez à redémarrer votre serveur après cette première action.

Ce sont les prérequis à l’heure où je rédige cet article, mais je vous invite fortement à consulter la page Microsoft prévue à cet effet, qui est susceptible d’évoluée.


Installation

Nous devons maintenant obtenir l’ISO d’installation d’Exchange 2016. Pour cela, je vous conseille de vous intéresser aux CU Exchange (« Cumulative Updates » ou encore « Mises à jour cumulative »).

Pour faire simple, les CU sont les mises à jour Exchange publiées trimestriellement (correction de problèmes / ajout de fonctionnalités).

Chaque CU comprenant l’installation totale d’Exchange + toutes les dernières CU publiées, on va l’utiliser pour notre installation.

À la rédaction de cet article, la dernière CU publiée est la 6. Encore une fois, je vous invite à consulter la page concernée chez Microsoft pour prendre la dernière version.

Le téléchargement peut être effectué ici : Cumulative Update 6

 

Une fois le téléchargement effectué sur votre serveur Exchange, montez l’ISO, puis exécutez « Setup.EXE » :

 

L’assistant d’installation se lance, cochez « Se connecter à Internet et vérifier les mises à jour », puis « Suivant » :

 

Cliquez sur « Suivant » :

 

Cliquez sur « Suivant » :

 

Cochez « J’accepte les termes du contrat de licence », puis « Suivant » :

 

Cochez « Utiliser les paramètres recommandés », puis « Suivant » :

 

Étape importante maintenant, le rôle du serveur. Si avec les précédentes versions cela nécessitait une réflexion particulière, Exchange 2016 a simplifié les choses puisqu’on ne se retrouve qu’avec 2 rôles : Boite aux lettres (MB pour Mailbox) et EDGE.

Ainsi, les 2 rôles primordiaux qu’étaient CAS et MB sur Exchange 2013 ont été réunis dans le MB sur Exchange 2016.

Le rôle Mailbox assure par conséquent le routage de mail, la gestion des bases de données, les accès clients, etc…

Si je devais vous résumer le rôle EDGE : retenez qu’il est déployé en DMZ uniquement et assure à cet effet les fonctions de transport SMTP. Plusieurs conditions existent avant son déploiement.

Pour en savoir plus, pensez à vous renseigner sur l’architecture de rôles de serveur.

Sauf cas particulier donc :

  • Vous devez uniquement cocher « Rôle de boîte aux lettres »
  • Assurez-vous que « Outils de gestion » soit coché également.
  • Cochez enfin « Installer automatiquement les rôles et les fonctionnalités Windows Server requis pour Exchange Server »
  • Faites « Suivant »

 

Spécifiez le chemin voulu pour l’installation, puis « Suivant » :

 

Indiquez le nom d’organisation voulu, puis « Suivant » :

 

Aux paramètres de protection anti-programmes malveillants : cochez « Non », puis « Suivant » :

 

L’assistant s’assure ensuite que tout les prérequis soient effectués. Si ce n’est pas le cas, il sera assez explicite sur les éléments manquants.

Vous pouvez démarrer l’installation en cliquant sur « Installer » :

 

Vous devez maintenant attendre que les 15 étapes se terminent. Cela peut prendre jusqu’à plus de 2h, soyez donc patients 🙂

 

Une fois cette longue attente terminée, cochez « Lancer le Centre d’administration Exchange une fois l’installation d’Exchange terminée. », puis « Terminer » :

 

Le navigateur se lance alors et vous amène sur l’ECP (l’interface web qui vous permet de gérer votre Organisation Exchange) :

En étant sur votre serveur Exchange, vous pouvez y accéder grâce à l’URL suivante : https://localhost/ecp

 

Connectez-vous avec le compte Administrateur de votre domaine afin d’y avoir accès :

Si vous souhaitez donner accès à l’ECP à un autre utilisateur ; ce dernier doit être ajouté au groupe « Organization Management » sur votre Active Directory.


Deuxième serveur Exchange

Si vous désirez installer un deuxième serveur Exchange au sein de votre organisation ; vous devez suivre exactement la même procédure que pour une nouvelle installation.

La différence étant que l’assistant ne vous posera pas de questions sur l’organisation Exchange puisqu’il sait qu’elle existe déjà.

Ainsi, à la fin de l’installation, aucune action ne sera nécessaire de votre part car le deuxième serveur Exchange sera automatiquement ajoutée au sein de l’organisation.

Si vous voulez en être sûr :

  • Connectez vous à l’ECP (depuis EXC-01 ou EXC-02)
  • Rendez-vous dans la partie « Serveurs » :

On constate que nos 2 serveurs Exchange sont bien présents.

Je vous invite maintenant à consulter la 2ème partie de cet article pour attaquer la configuration de notre Exchange 2016 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.