TUTO – Partage NFSv4 (Debian 8)

Le protocole « Network File System » (ou NFS, système de fichiers en réseau) est un protocole qui permet de stocker et partager des ressources sur des serveurs centralisés sur un réseau. De cette manière, un ordinateur peut accéder au partage via le même réseau et les utiliser comme des systèmes de fichiers locaux.

La version 4 de NFS a connu différentes améliorations comparé à ses prédécesseurs, et nous l’utiliserons ici pour vous montrer comment réaliser un partage de manière simple.


Préparation

Dans ce tutoriel, nous utiliserons 2 machines (1 seveur et 1 client) sous Debian 8 avec les informations suivantes :

Le Serveur :
Hostname : srv-nfs
Adresse IP : 172.16.0.10
Masque : 255.255.255.0 (/24)
Dossier partagé : /srv/partage

Le Client :
Hostname : client-nfs
Adresse IP : 172.16.0.50
Masque : 255.255.255.0 (/24)
Dossier de partage : /mnt/partage

 

Configuration du serveur

On met à jour notre machine :

On installe ensuite les paquets nécessaires (nfs-kernel-server et nfs-common) :

On créé le dossier /srv/partage (celui que l’on souhaite partagé) :

On configure notre partage dans /etc/exports :

Concernant les options de partage utilisée :

  • rw : pour read-write (lecture-écriture)
  • no_subtree_check : empêche la vérification des sous-répertoires
  • no_root_squash : pour conserver les accès root du client sur le serveur

On active ensuite le mappage des noms dans /etc/default/nfs-common :

IDMAPD est le démon qui va permettre de traduire les ID utilisateurs/groupes en noms.

Enfin, on démarre tous les services :

Pour vérifier que tout est fonctionnel côté serveur, on peut utiliser showmount :

Si la commande vous renvoie l’erreur « clnt_create: RPC: Program not registered », il vous suffit de redémarrer les services :

 

Configuration du client

Tout d’abord, on met à jour notre machine :

On installe le paquet nfs-common :

Une nouvelle fois, on active IDMAPD dans /etc/default/nfs-common :

Puis, on démarre le service nfs-common :

On créé le dossier /mnt/partage (par lequel on accèdera au partage) :

Enfin, on effectue le montage :

Si on souhaite le rendre persistant, procéder plutôt comme suit  :

Puis on effectue le montage avec :

On peut vérifier que le montage a été fait avec un df :

 

Tests

Pour les tests, depuis le serveur, on créé un fichier « toto.txt » avec du contenu :

On peut directement vérifier que le fichier est présent sur le client :

De la même manière, si on effectue une écriture sur le client :

On peut voir que tout est OK côté serveur :

 

Vous disposez désormais d’un partage NFSv4 fonctionnel !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.