TUTO – VMware ESXI 6.0 : Installation et Configuration

Présent au coeur de la majorité des infrastructures aujourd’hui, la virtualisation est un élément fondamental depuis maintenant plusieurs années.

Cette dernière permet d’optimiser au mieux les ressources matérielles (moins de serveurs nécessaires, moins de consommation d’énergie, gain de place) et l’administration d’une infrastructure (déploiements, installations, configurations, sauvegardes, migrations aisées, etc…).

ESXi est l’hyperviseur de VMWare, autrement dit, son rôle va être de fournir les ressources nécessaires au bon fonctionnement des machines virtuelles.

C’est un hyperviseur de type 1 (native / bare-metal), il s’installe directement en tant que système d’exploitation (OS) pour se concentrer sur les machines virtuelles. L’accès aux ressources est donc simplifiée (car une couche en moins d’OS), tout comme son installation qu’il est possible de faire par USB par exemple (du fait de l’absence de système d’exploitation sous-jacent, l’espace d’installation passe sous les 150 Mo).

Dans cet article, j’expliquerai de quelle manière installer un ESXi 6.0, comment le configurer (au minimum), et comment le gérer plus simplement et profondément.


Installation

Commencez par booter sur le support d’installation de VMware ESXi, puis :

Appuyez sur « Entrée » :

 

Pressez « F11 » pour accepter les contrat de licence utilisateur et continuer :

 

Sélectionnez le disque sur lequel vous souhaitez réaliser l’installation, puis appuyez sur « Entrée » pour continuer :

 

Défilez pour choisir la langue voulue, puis appuyez sur « Entrée » :

 

Définissez le mot de passe qui sera utilisé pour l’utilisateur root, puis appuyez sur « Entrée » :

 

Vous pouvez ensuite confirmer l’installation avec « F11 » :

 

La procédure d’installation démarre, attendez quelques minutes :

 

Une fois l’installation terminée :

  • Sélectionnez « Remove the installation disc before rebooting »
  • Appuyez sur « Entrée » pour redémarrer

 

Une fois la machine redémarrée, vous pouvez apercevoir la console de l’ESXi (aussi appelée DCUI) avec différentes informations :


Configuration

La configuration initiale d’un ESXi est très simple et ne tient qu’en différents points.

Pour commencez la configuration :

  • Pressez « F2 » (Customize System/View Logs) dans la console de votre ESXi
  • Login : root
  • Password : Le mot de passe que vous avez défini durant l’installation
  • Puis pressez « Entrée »

 

Nous allons d’abord définir une IP statique à notre ESXi, rendez-vous dans « Configure Management Network » :

 

  • À l’aide de la touche « ESPACE », cochez « Set static IPv4 address and network configuration »
  • Définissez l’adresse IP voulue, le masque ainsi que la passerelle
  • Validez avec « Entrée »

 

On doit ensuite définir les DNS et le nom de la machine, rendez-vous dans « DNS Configuration » :

 

  • À l’aide de la touche « ESPACE », cochez « Use the following DNS server adresses and hostname »
  • Définissez les adresses IP des DNS souhaités, puis le Hostname désiré
  • Validez avec « Entrée »

 

Une fois la configuration terminée, à la question « Apply changes and restart management network ? », faites « Y » :

 

De retour au menu principal de la DCUI, on peut voir que les changements sont effectifs :


Gestion de l’ESXi

La console utilisée jusqu’à présent nous a permis d’effectuer les configurations minimales requises pour l’ESXi. Néanmoins, pour aller plus loin dans la configuration ou même pour déployer vos machines virtuelles, vous devrez utiliser « VMware vSphere Client ».

Une fois le client installé, lancez VMware vSphere Client :

 

Une fenêtre de connexion s’ouvre :

  • Adresse IP/Nom : mettez l’adresse IP de l’ESXi définie plus haut
  • Nom d’utilisateur : root
  • Mot de passe : votre mot de passe
  • Puis cliquez sur « Connexion »

 

Une fenêtre « Avertissement sécurité » apparait :

  • Cochez « Installer ce certificat et ne plus afficher d’avertissement de sécurité pour ‘xx.xx…' »
  • Cliquez sur « Ignorez »

 

Une fois connecté, accédez à l’inventaire de votre ESXi pour commencer des configurations plus complexes ou pour déployer vos VMs :

 

Vous disposez désormais d’un ESXi configuré et fonctionnel, et savez également comment le gérer grâce à vSphere ! 🙂

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.